Dans une même perspective poétique, F. Migeot est aussi l’auteur de romans et de récits. Thierry Guichard présente ainsi, dans Le Matricule des Anges, son premier livre de nouvelles (Avant l’Éclipse) :

 Six nouvelles tendues vers la ténuité de la condition humaine révèlent le talent de François Migeot, un penseur qui manie une prose accordée à l’oreille du poète.  […] Par de belles phrases déambulatoires, des périodes descriptives, François Migeot défait du monde ce qui en serait l’anecdotique, le futile. Reste, au final, l’immense trou noir « sans aucune oreille pour écouter le silence qui suivra la fin du temps »

  • « Brèves d’Apocalypse », inédit 2020.
  • « Bouillon Cube », inédit 2019
  • « Ambrosio », Éditions Corlevour, 2017.
  • « Le Poids de l’air », Nouvelles (ill. Caribaï), Éditions Virgile, 2006.
  • « Avant l’éclipse », Nouvelles (ill. Caribaï), Éditions Virgile, 2004.
  • « Voyage d’hiver », Nouvelle, Revue « Le Nouveau Recueil », n° 65, Décembre 2002-Février 2003.
  • « Chronique », Nouvelle, Éditions de l’Envol, 2000.
  • « Orly-Sud », Roman, Éditions L’Harmattan, 1998.
  • « Traces d’encre », Conte, Éditions CLE International, 1994.
  • « Les lunettes de Monsieur Dubalais », Éditions CLE International, 1993.